La Chine a été certifiée exempte de paludisme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le pays a accompli des progrès remarquables dans la lutte contre le paludisme au cours des 70 dernières années : dans les années 1940, 30 millions de cas de paludisme étaient rapportés chaque année. Une stratégie nationale d'élimination du paludisme a été élaborée à partir des années 1950. La certification de l'élimination du paludisme est accordée par l'OMS lorsqu'un pays a démontré que la transmission à l'échelle nationale a été interrompue durant au moins les trois dernières années. Le pays doit également démontrer qu'il a la capacité d'empêcher une résurgence de la transmission.

 

Conséquences pour le voyageur

Même si la prévention spécifique du paludisme n'est plus indiquée, les mesures de protection contre les moustiques doivent continuer à être appliquées 24/24h, pour prévenir la transmission de la dengue, chikungunya et Zika (le jour), et l'encéphalite japonaise (la nuit).

 

Liens

WHO, 25.6.2021