La République démocratique du Congo a signalé une épidémie de méningite à méningocoques dans la province de la Tshopo, au nord-est du pays, 261 cas suspects dont 129 décès, soit un taux de mortalité élevé de 50 %.

Des épidémies de méningite sont fréquentes en Afrique sub-saharienne. Les sérogroupes généralement responsables de ces épidémies sont les méningocoques A, C, W et X. La méningite à méningocoques est transmise par contact direct (par gouttelettes respiratoires). En cas de symptômes (fièvre élevée, maux de tête, vomissements) il faut consulter immédiatement un médecin pour débuter un traitement antibiotique car l'évolution peut être foudroyante et devenir fatale en quelques heures. Un vaccin préventif contre les principales souches de méningocoques est disponible pour les adultes et enfants de plus d'un an.

 

Conséquences pour le voyageur

En raison de l'épidémie actuelle, la vaccination contre le méningocoque est recommandée.

 

Liens

WHO Afro, 8.9.2021