Dans la province du Nord-Kivu, un nouveau cas d'infection à virus Ebola, confirmé par laboratoire, a été détecté. Il s'agit d'un enfant de 3 ans qui est tombé malade au début du mois d'octobre. Des voisins de l'enfant malade (2 enfants et leur père) étaient déjà décédés de symptômes suspects d'Ebola à la mi- ou à la fin septembre, mais aucun diagnostic de laboratoire n'avait été posé. Entre-temps, un autre cas a été confirmé dans la ville de Beni.
Le 3 mai, l'épidémie d'Ebola dans la province de Nord-Kivu avait été déclarée terminée.

La maladie à virus Ebola est une fièvre virale hémorragique extrêmement virulente, transmise lors d’un contact direct avec les liquides corporels et sécrétions d’un malade (le sang, la salive, le vomi, les selles, la sueur, le sperme, l’urine, etc.) ou avec des tissus d’animaux infectés (surtout les singes, antilopes des bois, rongeurs, chauves-souris). Les symptômes sont une fièvre soudaine et généralement élevée, des douleurs musculaires, des maux de tête, une fatigue, un mal de gorge, suivi de diarrhées, de vomissements et des saignements internes et externes. Une hospitalisation précoce avec des soins de soutien (hydratation, maintien de la pression sanguine) peuvent améliorer le pronostique.

 

Conséquences pour le voyageur

Le risque d’infection par le virus Ebola existe pour les personnes qui se rendent dans la région touchée par la flambée, lors de contact proche sans protection avec une personne malade ou décédée d’Ebola (et leurs liquides corporels) et lors de relations sexuelles non protégées avec un malade ou survivant de l’Ebola (12 mois). Il est recommandé de se laver et désinfecter régulièrement les mains (notamment avant de toucher les yeux, le nez et la bouche, après avoir manipulé des objets potentiellement contaminés ou être allé aux toilettes), d’éviter tout contact avec un animal possiblement infecté et de renoncer à manger de la viande de brousse. Une consultation avec un spécialiste en médecine des voyages est recommandée en cas de mission humanitaire.

 

Liens

WHO DON, 10.10.2021