Les autorités sanitaires grecques ont signalé les 3 premiers cas de fièvre West Nile de la saison dans la région de Pella en Macédoine-Centrale.

La fièvre du Nil occidental est causée par un virus (flavivirus) qui est transmis à l’homme par des moustiques dans de nombreuses régions d’Europe, d’Asie centrale, d’Amérique du Nord et d’Afrique. Elle est le plus souvent asymptomatique (80 %) ou provoque de la fièvre et des symptômes grippaux, mais rarement (< 1 % des cas), elle peut entraîner des troubles neurologiques, voire une méningo-encéphalite potentiellement mortelle. Les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées ont un risque plus élevé de développer une forme neuro-invasive de la maladie. Il n’existe pas de traitement spécifique.

 

Conséquences pour le voyageur

Protégez-vous contre les piqûres de moustiques (sprays anti-moustiques, pantalons et vêtements à manches longues) et évitez tout contact avec les oiseaux qui sont le principal réservoir animalier de ce virus. L’ECDC recommande aux voyageurs faisant un séjour dans une région de transmission de la fièvre West Nile de ne pas faire de don de sang durant au moins 28 jours après leur retour.

 

Liens

Outbreak News Today